L’EVOCATION DES PROBLEMATIQUES SOCIALES : LA DROGUE

Depuis les années 1970, le marché de la drogue et sa consommation ont connu une croissance importante dans les ghettos noirs américains.

Morceaux de crack : Le crack se présente généralement sous la forme de petits cailloux que l'on fait fondre dans des pipes (crack piper).

Le crack figure parmi les drogues les plus consommées avec la cocaïne et l’héroïne. C’est un dérivé de la cocaïne moins onéreuse à produire et créant une addiction rapide chez ses utilisateurs. La consommation du crack s’est étendue à une échelle telle que l’on a même parlé d’épidémie du crack. Cette consommation a eu des conséquences sociales néfastes sur les ghettos noirs déjà fragilisés par un chômage important et la disparition des services publics de qualité.

L’addiction au crack a créé une désagrégation de la cellule familiale dans ces quartiers. Le crack a  aussi provoqué une augmentation de la violence dans les ghettos noirs. Cette violence c’est d’abord celle des gangs qui se disputent de manière très violente le commerce  lucratif de la drogue dans ces quartiers. Durant les années 1980 et 1990 on assiste à de véritables guérillas urbaines dont le but est le contrôle d’un pâté de maison ou même d’une rue pour la vente de la drogue. Il y a aussi la violence créée par la drogue elle même qui provoque des comportements violents chez ses utilisateurs.

New Jack City

Parmi les films New Jack  de notre corpus New Jack City est celui qui évoque le plus la drogue et ses effets au sein des ghetto noirs et ce dès la scène d’ouverture où des voix off évoquent les dégâts provoqués par la drogue dans la ville de New York.

Nino Brown, le personnage principal incarné par Wesley Snipes, est à la tête d’un gang The Cash Money Brothers qui s’accapare le marché de la drogue de son quartier, en éliminant  au préalable physiquement toute concurrence et en prenant le contrôle d’une cité HLM (projects) nommée Cité Carter. Nino Brown n’hésite pas à faire chasser les habitants de la Cité Carter qu’il transforme en un complexe ultra sophistiqué de fabrication, de vente et de consommation du crack.

Dans New Jack City tous les personnages principaux ont un lien plus ou moins direct avec la drogue. Nino Brown (Wesley Snipes) fait fortune en prenant le contrôle du marché de la drogue dans son quartier, il en a aussi fait usage lors de son rite d’initiation qui consistait à tuer une personne au hasard afin d’être accepté dans un gang. Les policiers Scotty Appleton (Ice-T)  et Nick Peretti (Judd Nelson) qui enquêtent sur Nino Brown ont eux aussi eu affaire à la drogue. Le premier ayant perdu sa mère assassinée par un jeune junkie, qui se révèle être Nino Brown lors de son rite d’initiation, et le second étant un ancien junkie.

Pookie (Chris Rock) dans New Jack City (1991)

Le personnage de Pookie dans New Jack City (1991), interprété par Chris Rock, nous fait découvrir l’univers de la drogue du point de vue d’un junkie. Les effets de la drogues sur ce personnage sont visibles tant au niveau de son  physique, il est sale et ses dents tombent, qu’au niveau de sa personnalité, violent il n’hésite pas à s’attaquer à une femme pour de la nourriture. Le personnage de Pookie nous permet aussi d’avoir un aperçu des difficultés rencontrés par les anciens consommateurs de crack pour mettre fin à leur addiction à la drogue. Pookie devenue « clean » rechutera lors d’une mission d’infiltration au sein de la Cité Carter contrôlée par les Cash Money Brothers.

Le personnage de Pookie a tellement marqué les esprits qu’il a donné son nom aux consommateurs de crack.